Mes Souvenirs


La ville où je suis né était vraiment petite. Tout le monde se connaissait, cependant tout a changé.Il y avait des animaux partout : des vaches, de cochons, de chevaux… C’était une habitude d’aller à la montagne tous les matins avec mon père pour faire une promenade.

Nous mangions des fruites et de légumes que nous trouvions dans les magasins locaux ou dans les marchés.

Mon père me racontait beaucoup d’histoires à propos de son enfance. Il me disait qu’il avait travaillé dans une ferme et ce qu’il voulait être quand il était enfant. Il avait une petite tristesse et une nostalgie douce. Sa voix devenait lente et profonde.

Chaque fois que nous visitions cette ville j’avais besoin de manger et goûter les fromages typiques qui sont fait là-bas. La dernière fois que j’ai eu l’opportunité de les manger a été avant de venir en France.

Ma mère avait préparé des quesadillas (tortillas avec du fromage) parce qu’elle sait bien qu’elles sont la seule chose que je ne peux pas refuser. Cette fois, mon enfance et les conversations avec mon père formaient comme quelque chose de réellement matériel. J’avais abandonné le présent et je me trouvais à la montagne avec mon père et mon frère.

Maintenant, nous habitons près de la mer, sur la côte Pacifique du Mexique et toutes les images que j’avais eu étaient seulement un instant où je pouvais retrouver mes souvenirs.

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s